Immobilier Marseille Immobilier Marseille Immobilier Marseille Immobilier Marseille Immobilier Marseille
Immobilière Pujol Marseille ›› Detail actualite

Les enjeux du développement durable en copropriété à Marseille

01/03/2009

C'est notre mode de vivre, d'habiter et de gérer que nous devons transformer.

Pourquoi?
Sans aborder les sensibilités politiques et sociétales c'est parce que la qualité de la gestion, le rapport qualité/prix/confort à l'usage d'un immeuble, d'un appartement, ou d'un bureau vont devenir prépondérants dans l'évaluation d'un bien immobilier. Ce sera un critère de différenciation fort.

Quoi faire en priorité?
- Moins se chauffer: baisse de 1°c permet une économie de 7% d'énergie. Un objectif: réapprendre à vivre avec 19°C et ne climatiser qu'à partir de 26°C.
- Isoler les façades (5 à10% d'économie), les toitures (5 à 10% d'économie), installer des doubles vitrages (6% d'économie)
- Optimiser le rendement des chaudières, mieux régler et équilibrer son chauffage et son eau chaude sanitaire, individualiser les dépenses d'énergie (10% d'économie)
- Mieux régler sa ventilation (vmc ou autre) avec des bouches d'air auto-réglables
- Diversifier ses sources d'énergie en privilégiant les énergies renouvelables
- Recourir à un éclairage économe en énergie: minuterie, lampe basse consommation...
- Poser des mitigeurs avec des mousseurs et des chasses d'eau economes à double débit (10 à 25% d'économie d'eau)

Est-ce un effet de mode?
Complètement. Nous sommes souvent consultés sur l'état d'avancement de nos projets en cours ou ceux réalisés. Nos clients sont enthousiastes avec des "y-a qu'à et faut qu'on". Mais souvent dès qu'un projet est présenté pour baisser la température du chauffage d'un degré ou isoler la façade dont le retour sur investissement est de 25 ans; nous nous heurtons à l'égoisme individuel. La prise de conscience a eu lieu, mais nous constatons très peu de volonté. La crise économiques avec ses conséquences sur  la baisse du pouvoir d'achat, la baisse de la valeur des biens et la baisse du coût des énergies  vont malheureusement ralentir la conversion des égoïsmes.

Faut-il s'engager?
Nous y avons et vous y avez intérêt pour:
- revendre au mieux votre bien immobilier
- maximiser les loyer en baissant le niveau des charges d'occupation, d'exploitation.

Nous n'avons pas le choix:
Le Grenelle de l'environnement va contraindre les syndicats de copropriété à réduire les consommation d'énergie entrainant du CO2 de 38% d'énergie d'ici 2020: réduire les consommations de 240kw/m2/an à 150 kw/m2/an.

Qu'apporte le Grenelle?
Des contraintes, des normes, des crédits d'impôts et des prêts à taux 0. C'est le travail normatif et réglementaire qui sera décisif dans l'application et le succès de cette démarche. Ce seront  les finances de nos clients qui dicteront les échéances.

Que manque-t-il?
Des compétences pour modifier les techniques et surtout l'éducation de chacun.

Financièrement ces améliorations seront très onéreuses: en moyenne 20 à 30 000€ par logement...

Stéphane Pujol
Inscription aux actualités
ps: Bravo à notre syndicat Unis qui s'engage avec détermination dans cette démarche avec notamment agenda 21 dont nous vous reparlerons.

 
18/03/2013 - Décret sur l'emprunt collectif en copropriété
13/03/2013 - Adoption du projet de Loi Brottes sur les tarifs de l'énergie
04/03/2013 - Les copropriétés dans le projet de loi Duflot

Voir toutes les actualités précédentes