L’achat d’immobilier d’habitation : l’investissement le plus sûr

Si comme moi vous n’avez plus une grande confiance dans le système économique et politique, que vous considérez que seuls les citoyens qui ont une compétence et un boulot s’en sortiront, le seul investissement qui vous rassurera complètement est l’achat d’immobilier d’habitation en France et à l’étranger.

Quel était l’actif le plus sûr et qui avait un rendement correct ?

 Les obligations d’état constituaient l’actif sur lequel étalonner les autres, aucun risque et selon les périodes qui rapportaient plus que l’inflation. C’était l’actif sans risque par excellence. Cela s’était avant que les banques centrales les achètent pour éviter que le système s’effondre. Aujourd’hui ces obligations ne rapportent rien ou plutôt rapportent 0.15% par an.
Donc vos assurances qui rapportent encore 2.5% vont plonger vers ces 0% ou 1%.

Seule la création de revenus compte

1 million d’euros d’économies, c’est une chose. Que ce million génère des revenus – qu’il ne se consume pas comme peau de chagrin du moins – s’en est une autre.

Voulez-vous laisser un million à vos enfants ou un patrimoine immobilier ? Question rhétorique bien sûr, car ce qui compte, ce sont les revenus que vous allez générer avec votre capital pour pouvoir vivre et avoir la liberté de faire des projets.

Dans quoi investir alors?

Ceux qui disposent d’un million d’euros peuvent toujours spéculer sur une revalorisation de leurs biens ; mais ce n’est pas avec ça qu’ils feront des revenus.

Selon moi, il y a peu d’options pour investir dans l’immobilier :

  • Investir dans l’immobilier d’entreprise (bureaux, commerces…) avec un niveau de risque bien supérieur aujourd’hui à ce qu’il se faisait il y a encore quelques temps.
    Soyez prudent et bien accompagné si vous vous lancez dans ce type d’investissement.À moins que vous soyez vous-même entrepreneur, dans ce cas il n’y a pas de risque sauf si votre société est en difficulté. Cela peut rapporter de 5 à 8% pour des bureaux, de 5 à 10% pour des commerces et beaucoup plus si l’on mesure la rentabilité des capitaux investis.
  • Investir dans l’immobilier d’habitation est bien plus pépère : je le recommande dans ces temps incertains. Surtout les T2 et T3. Cela peut rapporter dans des quartiers tranquilles entre 4 et 7% et là aussi beaucoup plus si l’on mesure la rentabilité des capitaux investis.
Suggestion lecture :  15 raisons d’investir dans l’ancien au cœur de Marseille

L’emprunt à taux fixe permet la création de revenus qui finance la constitution du patrimoine : la baisse des taux a crée un différentiel

La baisse des taux d’intérêt que nous avons connue depuis 35 ans , a eu pour conséquence la montée de tous les actifs à revenus fixes.
Et c’est toujours cette baisse des taux qui permet d’emprunter à 1.5% et de placer à 5%.
Soit un différentiel de 3.5% qui est le bon différentiel pour créer de la valeur, financer la dette et donc constituer des revenus et du capital.

Beaucoup ont pu s’enrichir grâce à leurs biens immobiliers, sans rien faire et sans prendre le moindre risque. Ce temps-là est fini et désormais ceux qui s’enrichissent sont ceux qui empruntent.
Il faut désormais être actif et arbitrer.

Emprunter de l’argent coûtera 1 ou 1,5 %. Alors que faire ?
Empruntez 4 à 6 fois son revenu professionnel selon la rentabilité des produits d’investissements.

Oui, empruntez beaucoup et autant que la banque vous prêtera. Même, vendez des actifs pour amorcer la pompe et les nouveaux projets.

Personnellement, j’ai pu emprunter jusqu’à 10 fois mon salaire. Cela m’a permis de procéder à de multiples investissements immobiliers, mais aussi de réaliser les travaux nécessaires pour valoriser mon patrimoine et augmenter mes loyers.

Bien sûr l’investissement immobilier n’est jamais sans risques, mais comme dit le proverbe : « on n’a jamais rien sans rien ».

Pourquoi l’immobilier d’habitation est un investissement sûr et particulièrement attrayant en ce moment?

Trois raisons :

  • L’immobilier d’habitation est corrélé à nos revenus et même si notre niveau de vie par personne baisse, il baisse très lentement.
  • L’état n’a plus d’argent et en aura de moins en moins : il ne pourra maintenir une politique de construction avec autant de gabegies. Il utilise ses dernières cartouches . Autrement dit la demande sera constante et soutenue et l’offre va baisser.
  • La France est un pays d’immigration et de bonne natalité : l’immobilier familial a donc de l’avenir. Si seulement, nous ne faisions pas fuir les plus compétents et les plus motivés, notre pouvoir d’achat pourrait même progresser.
  • Imaginez si l’inflation repartait à la hausse : ceux qui ont emprunté au taux de 1.5% sur 15 ans et qui verront leurs loyers monter à nouveau…C’est peu probable …à court terme mais à long terme nul ne sait si la création de monnaie ne fera pas surgir l’inflation
Suggestion lecture :  Marseille toujours plus chère qu’Hollywood ?

Investir dans l’immobilier en France pour les 20 prochaines années ne présente aucun risque majeur compte tenu de notre niveau de richesse, de notre démographie et du système juridico-social: vous trouverez toujours des locataires d’autant que les jeunes générations n’ont pas pour priorité d’acheter, mais de voyager et donc de louer pour se loger.

J’ai écrit cet article avant l’élection de M Trump qui ne change rien sauf au niveau des taux d’intérêt qui semblent désormais repartir à la hausse. Il ne faut donc pas tarder pour sécuriser des revenus.

Vous souhaitez investir dans l’immobilier à Marseille? N’hésitez pas à me contacter 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous croyons aux belles expériences immobilières

Inscription Newsletter