Prélèvement à la source 2018 : maximisez vos travaux ou n’en faites rien !

Immobilière pujol | Nous croyons que l’immobilier est fait de belles expériences
J’ai communiqué il y a quelques mois sur le prélèvement à la source avec deux articles :  quels travaux entreprendre et quand engager les travaux pour ne pas être pénalisé. L’article avait suscité pas mal de questions chez mes clients. Je vais juste développer dans ces derniers un point important pour ceux qui vont avoir un déficit fiscal en 2018. Car avec la campagne de ravalement qui s’engage dans le centre-ville (l’article Grand Centre-ville de Marseille : on se refait une beauté) je me suis rendu compte que je n’avais pas assez développé ce point.

Dans le cas où vous êtes obligés d’engager ces travaux en 2018

Point négatif : les travaux payés ne sont pas déductibles de vos revenus fonciers car vous n’êtes pas fiscalisés en 2018 car au système du crédit d’impôt. Point positif : si ces travaux et leur financement suppriment le revenu foncier et génèrent même un déficit fiscal, alors ce dernier sera reportable (1ère bonne nouvelle : aucune perte) et déductible en 2019 d’au moins 50% des travaux réalisés en 2018 (2e bonne nouvelle et non des moindres).

Dans le cas où vous êtes obligés d’engager ces travaux en 2019

Point négatif : vous ne déduirez que 50% de ces travaux sur vos revenus fonciers 2019 Point positif : il n’y en a pas Conclusion : soit vous ne faites aucun travaux en 2018 et 2019…  Cela permet de bénéficier de la pleine déductibilité de ces travaux mais il faut pouvoir les reporter en 2020… Soit vous faites un maximum de travaux en 2018 pour générer ce déficit fiscal et bénéficiez de ce supplément de 50% en 2019. Ce conseil me semblait important de l’expliquer? car il faut mettre ce problème dans la balance avec les subventions que la ville promet si vous engagez les travaux dans les 18 mois (250€ par m2 de façade). En résumé : en 2018, les revenus sont neutralisés donc il n’y aura pas d’imposition. Si vous faites des travaux, leur déductibilité ne se traduira pas en économie d’impôt. Par contre, si vous avez un déficit fiscal, ce dernier sera déductible en 2019 (50% du montant des travaux).

Newsletter

newsletter form
    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations collectées soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler.
    Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de confidentialité
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.