Comment Changer De Syndic De Copropriété À Marseille

Immobilière pujol | Nous croyons que l’immobilier est fait de belles expériences

Comment Changer De Syndic De Copropriété À Marseille

Vous souhaitez changer de syndic ? Quelle est la procédure pour en changer, comment signifier le changement de syndic et quelle est la réglementation en la matière ? Toutes les réponses ci-après…

Comment rechercher un nouveau syndic ?

Qui peut demander à changer de syndic ? Tout propriétaire peut faire la demande. Comment formuler la demande ? Ce propriétaire doit demander l’élection d’un nouveau syndic par lettre recommandé, en y joignant le nouveau contrat qu’il souhaite présenter. Le syndic en place a ainsi l’obligation de porter cette question à l’ordre du jour. Quelles sont les obligations des copropriétés ? Le conseil syndical, qui contrôle et assiste le syndic, a dans ses prérogatives la possibilité de mettre en concurrence le syndic. La loi ALUR considère que cette mise en concurrence est une obligation mais il n’y a pas de contrainte ou de sanction de ne pas le faire. Si vous êtes satisfait de votre syndic, nous vous préconisons de ne pas en changer et de le conserver précieusement. Quand peut-on changer de syndic ? Dans le cadre de l’assemblée générale, vous pouvez changer de syndic chaque année si le contrat est d’un an. L’Immobilière Pujol propose des contrats d’un an pour garantir cette liberté à chaque copropriété. Que faut-il préparer quand on souhaite changer de syndic à Marseille ? Le conseil syndical doit avant tout établir un cahier des charges définissant le cadre des besoins de la copropriété et les prestations attendues Environ 6 mois avant la prochaine assemblée générale, le conseil doit commencer ses recherches sur la base de ce cahier des charges (nombre et durée des visites, nombre et durée des conseils syndicaux, nombre et durée de l’assemblée générale annuelle…). Tous les contrats de syndic ont le même format, défini par la loi. La comparaison est donc aisée. Quand vous débutez votre recherche, vous devez d’abord faire un choix soit d’un grand groupe dont les préoccupations sont prioritairement financières ou des indépendants plus ou moins structurés. A Marseille, une trentaine de structures exercent le métier en ayant construit les différentes compétences. Je ne compte pas le cas des indépendants seuls ou avec une comptable et une assistante qui aujourd’hui n’ont plus la capacité à suivre l’évolution des besoins de nos clients.

Comment choisir le nouveau syndic ?

Il est assez difficile de connaître la qualité de service réelle d’un syndic. Comment connaître l’attention qu’il portera à votre copropriété ? Comment mesurer sa réactivité ? Pour choisir un bon syndic, il faut se renseigner, à travers les retours d’information de votre famille, vos amis, votre entourage ou via internet ou les réseaux sociaux. En recueillant leurs expériences, vous commencerez à avoir une idée si le syndic consulté va répondre ou non à vos attentes. C’est un premier filtre bien sûr et il faudra que le syndic tienne engagements. Faites écrire tous les engagements car certains sont très forts pour faire des promesses et les oublier rapidement. Les grands groupes ont plus de difficulté que les indépendants pour répondre aux besoins client. En cause ? Les contraintes imposées aux gestionnaires et le nombre de lots qu’ils doivent gérer… La prospection en vue du changement de syndic Il est préférable que le conseil procède au choix et à la réception des syndics, car ce sont ses membres qui vont travailler avec lui. Organiser la visite de l’immeuble Le conseil syndical organise les visites d’immeuble, afin que chaque syndic fasse une proposition adaptée. Il faut aussi transmettre les principaux éléments d’équipement. Comparer les offres Demander des devis auprès des candidats syndic et comparer les offres sur la base du cahier des charges. Sachez qu’un syndic coûte en moyenne 10% du montant des charges (pour un immeuble un peu conséquent). Mais s’il fait bien son travail, le syndic fera baisser les charges de façon conséquente et ses honoraires seront largement amortis. Choisissez le candidat qui sera présenté pour être syndic Choisissez suivant les devis présentés sans oublier qu’un bon syndic c’est un rapport qualité-prix et pas seulement un prix. Utilisez le bouche-à-oreille pour savoir qui est un bon syndic questionnez votre entourage.

Comment notifier le syndic en place ?

Si c’est une démarche du conseil syndical, faites-le juste avant la vérification des comptes par lettre recommandée. Le conseil doit proposer un syndic qu’il soutient, après avoir fait l’appel d’offres et comparé les devis. Idéalement il doit justifier son choix dans la convocation puis devant l’assemblée. Télécharger ici un modèle de courrier à l’attention du syndic actuel

Comment sensibiliser les copropriétaires ?

Environ un mois avant l’assemblée générale, allez voir chaque copropriétaire pour s’assurer sa participation lors du vote. Le jour J, il faudra 50% d’avis favorables plus une voix pour que le changement de syndic soit mis en œuvre. Si un syndic candidat n’a obtenu qu’un tiers des votes, il est possible de revoter à la majorité simple (article 24 de la loi du 10 juillet 1965). La sensibilisation peut se faire par courrier : le conseil syndical doit expliquer les déconvenues et déceptions à l’endroit du syndic en place et les motivations du changement.

Comment se déroule l’assemblée générale ?

L’élection se passe de manière traditionnelle : le syndic qui postule se présente, avant de sortir pour laisser place au vote. Si le syndic en place recueille une majorité d’avis défavorables, alors l’assemblée générale passe à l’élection du syndic candidat. L’objectif est de créer en amont un consensus autour de la proposition du conseil syndical. Si le conseil syndical est lui-même divisé, alors c’est que le moment n’est pas encore au changement. Réactions des copropriétaires Malheureusement c’est souvent le prix qui compte et rien d’autre. Dans nos métiers, un bon syndic fait gagner de l’argent : méfiez-vous des syndics qui cassent les prix et qui ne font pas le travail.

Comment se déroulent le vote et la passation ?

Le jour de l’assemblée, demandez aux copropriétaires de voter. Si le nouveau syndic est élu, il rédigera le procès-verbal et organise avec l’ancien syndic la passation des dossiers :
  • Les documents comptables doivent être récupérés sous un mois
  • L’ensemble des pièces justificatives sous deux mois. Une copie sera remise au conseil syndical.

Obtenez un devis de syndic de copropriété à Marseille

Si vous hésitez encore à changer de syndic, consultez notre page qui récapitule notre travail de syndic de copropriété à Marseille. Vous pouvez aussi nous contacter pour en parler de vive voix.    

Obtenez un devis de syndic de copropriété à Marseille

N'hésitez pas à nous contacter, nous réagissons dans les 24 heures

  • * champs nécessaires pour valider le formulaire
    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations collectées soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler.

  • Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de confidentialité
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.